jeudi 3 juillet 2014

Maïa Brami - Les princes charmants n'existent pas

J’ai reçu ce livre en partenariat avec les éditions Nathan que je remercie.

A la lecture du communiqué de presse, j’ai pris peur car je n’apprécie pas trop le genre épistolaire. C’est donc avec appréhension que j’ai débuté ma lecture mais celle-ci fut agréable.

J’ai bien aimé les personnages qui sont tous attachants à qui on peut facilement s’identifier. J’ai apprécié Nora qui m’a un peu fait penser à moi à son âge, une ado pas sûre d’elle qui se font dans la masse et tente de se faire oublier mais qui rêve quand elle est toute seule. J’ai adoré le langage de Nora dans ses lettres qui sont dans un style très poétique et dans un registre un peu soutenu qui cadre bien avec sa passion pour Ava Gardner

J’ai trouvé l’histoire très romantique et très bien écrite dans un style très agréable à lire.

Le livre est construit autour de l’échange de lettres entre Nora et son voisin mais il y a quand même pas mal de moment de narration, ce qui m’a permis d’apprécier ma lecture, vu qu’il n’y avait pas que des lettres. Est appréciable aussi le changement de polices de caractère pour chaque auteur des lettres.
J’ai aussi beaucoup apprécié le langage utilisé ; bien que les personnages soient des adolescents, le langage reste correcte et l’écriture en français sans langage sms.


En conclusion, cette lecture fut une agréable surprise et j’ai passé un bon moment en compagnie de Nora et Rodrigue.


Les avis des copinautes :
Résumé
À quinze ans, Nora est une incorrigible rêveuse, qui préfère le glamour hollywoodien d'une Ava Gardner aux amours bien prosaïques de sa copine Julie avec le beau gosse du lycée. Lorsqu'un jour une lettre de rupture adressée à son voisin, un certain Rodrigue, tombe sur son balcon, elle renvoie la missive au bon destinataire. Il lui répond. De lettres en lettres, les deux jeunes gens deviennent intimes. Sans vraiment oser passer à l'action. Nora ne peut s'empêcher de rêver à une histoire d'amour avec Rodrigue. Mais la réalité peut-elle être aussi belle que le fruit de son imagination ?

Info
Jeunesse, Romance
Editions Nathan
2014
293 pages
Existent en grand format et en version numérique

Acheter sur amazon

3 commentaires:

  1. Moi aussi j'ai passé un bon moment avec ce livre :) !!!

    PS : J'ai mis un lien vers ta chronique sur la mienne !!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le lien ! J'ai moins accroché que steph et toi sur ce livre mais je n'ai pas détesté non plus !

    RépondreSupprimer

n'hésitez pas à me laisser un petit message, ça me fera énormément plaisir