dimanche 1 février 2015

Gwendoline Finaz de Villaine - LES BRUMES DE GRANDVILLE, tome 1 : Monotropa Uniflora

J’avais remarqué ce livre grâce à sa couverture que je trouve belle et attirante qui fait planer un mystère que je voulais absolument découvrir. Je remercie grandement Babelio et les Editions B. pour m’avoir permise de faire cette découverte.

Nous sommes, dans ce livre, à la sortie de la 1ere guerre mondiale dans une France qui panse ses plaies et honore ses morts (les vivants ont s’en occupera après !). Ce coté historique est en arrière-plan mais présent quand même au sein de l’histoire. On trouve Apollonie, toute jeune fille orpheline élevée dans un couvent, qui arrive comme professeure de musique au château de Grandville ; Elle y fait la connaissance, entre autre, du fils de la comtesse qui vient de revenir de la guerre. Dans les mêmes temps, elle va tomber sous le charme d’une voix fantomatique. A partir de là, on entre dans une enquête bien mystérieuse qu’Apollonie va mener avec l’aide de cette voix …

Apollonie est très attachante par son comportement et ses réflexions. Le fils de la comtesse est franchement détestable. Les autres personnages ont bien leur place dans l’histoire et amène une certaine réalité dans ce roman un peu fantastique.

L’histoire est tout simplement belle. Le contexte est très bien choisi, je trouve, et bien exploité sans que cela ne devienne trop lourd. Le coté romance est présent mais pas trop et le coté fantastique amène une pointe de mystère bienvenue et originale. Des rebondissements bien placés donnent du piment à cette histoire et font qu’il n’y a aucun ennui qui s’installe pendant la lecture.

Le style de l’auteur est fluide mais très travaillé : elle mêle à la narration du langage soutenu et du patois de la région dans les dialogues mais aucun problème de compréhension, je vous rassure. A cela s'ajoute un savant mélange de narration et de dialogue, qui donne du rythme à la lecture. Elle a fait aussi le choix de raconter cette histoire à la 1ere personne, à travers les yeux d’Apollonie. Ce choix est très judicieux et nous permet de nous plonger réellement dans le roman dès le début, d’être plus proche d’Apollonie. On sent bien aussi le passé de l’auteure à travers les connaissances musicales qui sont distillées au fil des pages sans que cela alourdissent le roman.

En bref, j’ai beaucoup aimé ce livre grâce au contexte choisi, au personnage principale auquel on s’attache facilement, à l’histoire que je trouve très belle et mystérieuse.
Ce roman est annoncé comme un tome 1 et il me tarde de retrouver Apollonie et Hector dans la suite de cette saga.

Avis de copinautes

Résumé
Peut-on tomber amoureuse dune simple voix, d’un esprit, sans y perdre son âme ? 1919. au lendemain de la première guerre mondiale, Apollonie devient professeur de musique. Belle, libre et déterminée, la jeune orpheline découvre la vie au château de Grandville. Elle ne tarde pas à faire la connaissance du fils de la Comtesse, le magnétique et mystérieux Hector, dont la beauté n’a d’égale que le cynisme. Apollonie, encore troublée par cette rencontre, tombe sous le charme indécent dune voix mystérieuse sortie des ombres « J’étais en présence d’un esprit authentique. Un spectre. Je ne pouvais pas le voir, mais je l’entendais parfaitement. Et le pire, dans toute cette histoire, c’est qu’il était doté dune voix déroutante. Son timbre possédait une douceur étrange, mêlée d’accentuations rauques, presque envoûtantes.

Informations
Romance fantastique
Edition B.
2014
373 pages

Existe en version papier et numérique
Acheter sur Amazon

4 commentaires:

  1. Ah celui la me tente beaucoup!!!!!J'adore ta chronique, du coup, il me tarde encore plus de le lire!!!!;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la chronique.
      Et pour une fois que c'est moi qui te tente, je suis happy 😃

      Supprimer
  2. Il me tentait mais là il me tente encore plus ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente d'être une tentatrice !!! 😆

      Supprimer

n'hésitez pas à me laisser un petit message, ça me fera énormément plaisir